Logo KITAMARAN


Entrez dans le futur de la course au large :
l'utilisation des kites




Pour naviguer sur ce site web, vous pouvez à tout moment vous référer au tableau en bas de page qui est le plan complet du site et qui comporte les liens vers toutes les pages existantes.



L’utilisation de cerfs-volants (kite en anglais) est l’avenir de la course au large. Jusqu’à présent, seules trois traversées océaniques ont été réalisées en autonomie avec des KITES : celle de Nicole van de Kerchove en 1995 et celles d’Anne Quéméré en 2006 et 2011. Les vitesses moyennes de croisières n’excédaient pas les 4 nœuds (7,3 km/h).
Néanmoins, l’utilisation de kites reste très prometteuse grâce à leur grande performance et à la diminution importante des contraintes mécaniques (structurelles) et des contraintes d’équilibre (l’assiette de l’embarcation).
La manœuvre et le pilotage des kites restent encore un grand défi pour les concepteurs d’aujourd’hui et les navigateurs de demain. Des progrès et des innovations récentes rendent ce défi accessible. Ce dernier pas à franchir pour concurrencer les voiliers de course au large n’est pas/plus une utopie. Les projets KITIMINI et KITAMARAN ont l’ambition d’en être les premières réalisations sur les deux plus petits supports de la course au large.





Le projet KITIMINI ou le projet KITAMARAN vous intéresse ?
Le site est encore en construction. Si vous souhaitez des détails sur le projet vous pouvez télécharger la plaquette de présentation à l'aide du lien suivant : Plaquette KITAMARAN et KITIMINI (1.2 Mb)
Si le lien n'est pas accepté par votre navigateur ou si vous souhaitez plus de précision, n'hésitez pas à prendre contact par courriel : charles.boulenger@kitamaran.fr